De la nourriture du cœur

Comment te dire …. ?
Que si nous avons du soucis vis à vis de ce qui arrive , céder à la morosité est peut être le coup final à ne pas accepter !
Comment te dire que ralentir te permet de poser dans ta vie ces instants de plénitude dans l’environnent -naturel ou societal – Qui te parle et te fait te sentir bien ?
Comment te dire qu’en accueillant ces présents là, changer certaines habitudes , postures, et envie de consommation devient plus simple, et presque naturel puisque ça vient du cœur … ?
Je crois que lorsque l’âme et le corps sont déjà nourris par quelque chose de puissant, la frustration de “ne pas avoir ou faire” s’efface petit à petit….
comment te dire combien savourer l’instant comme un apprentissage à l’écoute de ce qui compte vraiment apaise ? Comment te dire la joie de simplifier, observer, écouter, goûter, se tromper, s’émerveiller ?

Précédent Réseaux sociaux, Apologie du dépassement de soi, et Plongée en soi

Publier un commentaire

nec Donec sem, in efficitur. fringilla ante. libero id, accumsan sed eget